Une orthèse de membre supérieur est un dispositif médical destiné à compenser une fonction absente ou déficitaire, d’origine neurologique, musculaire, ligamentaire ou osseuse, au niveau du membre supérieur : main, poignet, coude, épaule.

On distingue généralement deux types d’orthèses de membre supérieur :

  • Les orthèses d’immobilisation (ou statiques), dont le port est souvent prescrit en post-opératoire et de nuit, maintiennent une partie ou l’ensemble du membre dans la position thérapeutique souhaitée.
  • Les orthèses de fonction (ou dynamiques) compensent une incapacité du membre touché pour permettre à l’utilisateur d’effectuer certains mouvements (ex. : plier le bras, saisir et porter un objet). L’objectif du professionnel de santé est de fournir au patient un appareilllage qui offre un gain d’amplitude, en flexion et en extension, pour une ou plusieurs articulations.

Les progrès réalisés dans l’utilisation des matériaux permettent désormais de concevoir des orthèses plus légères et esthétiques tout en offrant un haut degré de fonctionnalité, pour un confort voire une mobilité accrus.

OTTOBOX_servicesrendu_bt_small

Des orthèses de membre supérieur pour chaque besoin

Afin de déterminer la solution la plus adaptée aux besoins du patient, de nombreux facteurs sont à prendre en compte : son niveau de déficience, sa condition physique, ses besoins spécifiques et son projet de vie. C’est pourquoi nos centres d’appareillage travaillent en étroite collaboration avec les médecins et équipes thérapeutiques.

Le niveau de déficience est un critère déterminant dans le choix d’appareillage. Les orthèses de membre supérieur sont ainsi généralement réparties en trois grandes familles, chacune répondant à un profil spécifique : les orthèses de doigt/main/poignet, les orthèses de coude et les orthèses d’épaule.

Retrouvez ci-dessous les orthèses de membre supérieur que nous proposons.

orthese-membre-superieur-main-ottobock-orthopedie

Orthèses de doigts, main, poignet

La main est un outil indispensable pour effectuer les gestes de la vie quotidienne, que ce soit pour s’habiller, se laver, manger, etc. Un traumatisme au niveau de la main engendre donc une perte d’autonomie importante, d’autant plus lorsqu’il touche le côté dont se sert habituellement le patient.
Les orthèses de main sont généralement indiquées dans deux cas :

  • Pour prévenir ou corriger une déformation, une inflammation ou un traumatisme en permettant de reposer le membre, de soulager la douleur, ou encore d’éviter la déformation des doigts et de la main dans le cadre de pathologies évolutives.
  • Pour récupérer un gain d’amplitude en exerçant une pression sur un ou plusieurs segments anatomiques.
En savoir plus
image-orthese-coude-ottobock-orthopedie

Orthèses de coude

Le coude est une articulation complexe qui permet la flexion, l’extension, la rotation et la pronosupination de l’avant-bras. Un traumatisme au niveau du coude entraîne donc une perte de mobilité conséquente, d’autant plus lorsqu’il touche le côté dont se sert habituellement le patient.
Les orthèses de coude sont généralement indiquées dans deux cas :

  • Pour immobiliser l’articulation du coude dans une position adéquate afin de protéger le coude et de diminuer la douleur en cas de rupture ligamentaire ou d’instabilité articulaire.
  • Pour retrouver une liberté de mouvement en exerçant une force correctrice et en faisant ainsi travailler l’articulation.
En savoir plus
image-orthese-epaule-ottobock-orthopedie

Orthèses d’épaule

Composée de la clavicule, l’omoplate et l’humérus, l’épaule est une articulation complexe qui permet la flexion, l’extension, la rotation et la pronosupination du bras. Un traumatisme au niveau de l’épaule limite donc les mouvements du patient, d’autant plus lorsqu’il touche le côté dont se sert habituellement le patient.
Les orthèses d’épaule sont généralement indiquées dans deux cas :

  • Pour maintenir l’épaule dans une position favorable à la cicatrisation des structures tendineuses et capsulaires en cas de fracture, entorse, bursite ou encore tendinite dans la région de l’épaule.
  • Pour récupérer une amplitude articulaire dans le cadre d’une rééducation ou lutter contre la pesanteur qui s’exerce sur le bras inerte lors d’un traumatisme.
En savoir plus

Ces différentes solutions orthétiques sont personnalisables et apportent des réponses aux besoins quotidiens, qu’ils soient esthétiques et/ou fonctionnels.

OTTOBOX_etudescliniques_b_smallt

Processus d’appareillage

L’Humain est au cœur de notre activité, c’est pourquoi nous attachons une importance toute particulière à la qualité de notre travail ainsi qu’au service rendu à nos patients. La certification de notre entreprise selon la norme internationale ISO 13485 traduit notre engagement qualité.

Ces étapes sont représentées dans le processus d’appareillage ci-contre :

Processus d'appareillage orthese
  1. Examen du patient basé sur un entretien individuel et un examen clinique
  2. Thérapie pour une préparation optimale à l’appareillage
  3. Recommandations d’appareillage en fonction des objectifs thérapeutiques et de votre projet de vie
  4. Prise de mesures de votre membre  en vue de la fabrication de l’orthèse
  5. Fabrication de l’orthèse
  6. Essayage de l’orthèse
  7. Rééducation pour apprendre à utiliser l’orthèse
  8. Contrôle qualité pour évaluer le service rendu de l’appareillage et la satisfaction de vos attentes
  9. Contrôle continu pour veiller à votre satisfaction à long terme
Trouver votre centre d'appareillage

Informations complémentaires

En général, trois à quatre rendez-vous sont nécessaires pour l’obtention d’une orthèse de membre supérieur (prise de mesures, essayage, livraison définitive).

Pour obtenir des informations sur la prise en charge de votre appareillage, contactez-nous directement. Nous ne manquerons pas de répondre à vos questions.

Il est généralement possible garder une orthèse deux à trois ans, à condition de respecter les consignes d’entretien.

Une remise en état de votre orthèse est possible avec une ordonnance délivrée par votre médecin généraliste ou spécialiste.

Nous vous conseillons de faire contrôler votre orthèse tous les 6 mois auprès de votre orthésiste afin de prévenir toute casse éventuelle.