OTTOBOX_fonctions_bt_small

Qu’est-ce qu’une orthèse de coude ?

Articulation entre l’humérus d’une part, le radius et le cubitus d’autre part, le coude implique un grand nombre d’interactions osseuses, musculaires et tendineuses, ce qui en fait l’une des articulations les plus mobiles du corps.

Une orthèse de coude (également appelée attelle de coude) est un dispositif médical qui enveloppe l’articulation afin de soulager, stabiliser, voire compenser diverses affections.

Luxation, fracture, tendinite ou arthrose figurent parmi les lésions qui peuvent nécessiter le port d’une orthèse.

Le port d’une telle orthèse réduit la douleur et, selon l’indication définie par le médecin, immobilise le membre atteint ou permet de retrouver, en association avec la rééducation, de la mobilité.

Il existe des orthèses de coude de série : disponibles dans divers tailles et matériaux, elles sont généralement légères, réversibles et lavables. Elles peuvent également être fabriquées sur mesure dans nos ateliers. Elles répondent alors à un besoin d’adaptation parfaite à la morphologie du patient afin de soutenir le coude avec la plus grande efficacité.

La forme d’un appareil est déterminée en fonction des forces mécaniques que l’on souhaite exercer. Lors de la conception de l’appareillage, l’orthésiste cherche à répondre précisément aux besoins de maintien ou de correction nécessaires, tout en intégrant les critères suivants :

  • harmonie entre les axes anatomiques et mécaniques
  • horizontalité des axes
  • harmonie entre la forme et le contour des structures orthétiques et anatomiques

Au cours d’un entretien individuel, l’orthésiste questionne le patient sur ses attentes, sur d’éventuelles zones sensibles ou encore, sur le rendu esthétique souhaité de l’appareillage.
Les orthèses de main/poignet peuvent être réalisées de différentes façons : d’après un moulage ou une prise de mesures, ou à l’aide d’un scanner qui numérise le membre déficient. Un moulage est ensuite réalisé afin d’obtenir une copie en plâtre ou en mousse dense du membre à appareiller, point de démarrage de la fabrication de l’orthèse.
Afin que l’orthèse soit la plus efficace possible, elle est conçue de façon à épouser le corps du patient, en évitant toute gêne ou douleur.
Une fois l’orthèse terminée, le patient participe à une séance d’essayage pour d’éventuels ajustements.

Sensible et complexe, le membre supérieur incluant bras, main et poignet, nécessite une attention particulière lors de la rééducation. Par leur expertise, les chirurgiens, kinésithérapeutes et orthésistes concourent ensemble à la mise en place d’une rééducation adaptée, de façon à permettre au patient de retrouver son autonomie.

OTTOBOX_servicesrendu_bt_small

Des orthèses de coude pour chaque besoin

Afin de déterminer la solution la plus adaptée aux besoins du patient, de nombreux facteurs sont à prendre en compte : son niveau de déficience, sa condition physique, ses besoins spécifiques et son projet de vie. C’est pourquoi nos centres d’appareillage travaillent en étroite collaboration avec les médecins et équipes thérapeutiques.

Le niveau de déficience est un critère déterminant dans le choix d’appareillage. Les orthèses de main/poignet sont ainsi généralement réparties en deux grandes familles, chacune répondant à un profil spécifique : les orthèses de posture et les orthèses fonctionnelles.

image-ottobock-ortho-orthese-coude-3

Orthèses de coude de posture

Les orthèses de coude de posture sont généralement utilisées pour sécuriser la rééducation et éviter toute récidive au cours de la convalescence. Elles permettent de maintenir le membre dans la position adaptée à la pathologie. Citons à titre d’exemple l’attelle brachio anté-brachio palmaire (BABP) pour une stricte immobilisation du coude et du poignet et la coudière non-articulée d’immobilisation indiquée en cas de compression du nerf ulnaire ou pour un positionnement nocturne.

Orthèses de coude fonctionnelles

Les orthèses de coudes fonctionnelles permettent de pallier à un déficit d’extension ou de flexion de l’articulation. En post-traumatique ou post-opératoire, elles comportent des éléments élastiques ou métalliques pour porter les tissus à leur longueur tolérable maximale et favoriser la formation d’un nouveau tissu cicatriciel. C’est notamment le cas de l’orthèse de coude articulée, adaptée pour les fractures et luxations du coude, ou pour une rupture du biceps ou du triceps.

OTTOBOX_etudescliniques_b_smallt

Processus d’appareillage

L’Humain est au cœur de notre activité, c’est pourquoi nous attachons une importance toute particulière à la qualité de notre travail ainsi qu’au service rendu à nos patients. La certification de notre entreprise selon la norme internationale ISO 13485 traduit notre engagement qualité.

Ces étapes sont représentées dans le processus d’appareillage ci-contre :

Processus d'appareillage orthese
  1. Examen du patient basé sur un entretien individuel et un examen clinique
  2. Thérapie pour une préparation optimale à l’appareillage
  3. Recommandations d’appareillage en fonction des objectifs thérapeutiques et de votre projet de vie
  4. Prise de mesures de votre membre  en vue de la fabrication de l’orthèse
  5. Fabrication de l’orthèse
  6. Essayage de l’orthèse
  7. Rééducation pour apprendre à utiliser l’orthèse
  8. Contrôle qualité pour évaluer le service rendu de l’appareillage et la satisfaction de vos attentes
  9. Contrôle continu pour veiller à votre satisfaction à long terme
Trouver votre centre d’appareillage

Informations complémentaires

Une remise en état de votre orthèse est possible avec une ordonnance délivrée par votre médecin généraliste ou spécialiste.

Nous vous conseillons de faire contrôler votre orthèse tous les 6 mois auprès de votre orthésiste afin de prévenir toute casse éventuelle.

En cas de bruit inhabituel provenant de votre orthèse, nous vous recommandons de ne pas intervenir vous-même et de contacter votre orthésiste.