OTTOBOX_fonctions_bt_small

Qu’est-ce qu’un corset de Charleston ?

Mis au point en 1978 dans la ville de Charleston aux États-Unis, le corset de Charleston est un corset de traitement de la scoliose.
La scoliose est une déformation permanente de la colonne vertébrale dans les trois plans de l’espace (face, profil, transversal), liée à une rotation des vertèbres. Le plus souvent diagnostiquée pendant l’enfance et l’adolescence, elle peut être :

  • Idiopathique (dont on ne connaît pas l’origine), secondaire (suite à une maladie neuromusculaire ou osseuse) ou dégénérative (dégénérescence des disques intervertébraux et des vertèbres liée à l’âge)
  • Évolutive ou non évolutive

Il existe de nombreux corsets pour traiter la scoliose. Défini par un professionnel de santé, le choix dépend de critères tels que le type, l’étiologie (causes) et l’évolutivité de la scoliose, ainsi que de l’âge du patient.

Fabriqué sur mesure, le corset de Charleston est un corset asymétrique en polyéthylène qui appartient à la famille des corsets hyper-correcteurs nocturnes, à l’instar du corset CAEN. Il se compose de :

  • Une coque monovalve à ouverture antérieure
  • Des appuis correcteurs pour générer les vecteurs de force nécessaires à la correction tridimensionnelle
  • Des fenêtres d’expansion en regard de ces appuis pour ne pas entraver la croissance osseuse et la fonction respiratoire
  • Une fermeture abdominale
  • Une fermeture sternale

Il présente la particularité d’être monté en « bending » pour maintenir le tronc en inclinaison latérale et ainsi essayer d’inverser la courbure principale.

Pourquoi a-t-on besoin d’un corset de Charleston ?

Le traitement par corset ne vise pas à redresser la colonne vertébrale, il n’est en effet pas possible de guérir d’une scoliose. Il a pour but de limiter, de stabiliser, l’évolution des déformations provoquées par la scoliose, en attendant la fin de la maturation osseuse. Les déviations de la colonne vertébrale qui ne sont pas traitées pendant la période de croissance peuvent s’aggraver et provoquer :

  • Une asymétrie de la silhouette
  • Un déséquilibre du tronc
  • Une limitation de la capacité respiratoire à cause de la déformation de la cage thoracique
  • Des douleurs invalidantes
  • Des problèmes ostéo-articulaires

Le corset de Charleston est généralement indiqué en cas de scoliose idiopathique évolutive à courbure unique, de type thoracique basse, thoraco-lombaire ou lombaire, en particulier lorsqu’elle a atteint un certain degré de déformation. De cause inconnue, la scoliose idiopathique est la plus fréquente des scolioses, présente chez 2 à 4% des jeunes de 10 à 16 ans.
Grâce au principe susmentionné de « bending », le traitement par corset de Charleston permet une hypercorrection de la courbure qui compense la réduction du temps de port et entraîne ainsi une meilleure observance du traitement qui dure souvent dans le temps. Elle peut également favoriser une reprise éventuelle de la croissance osseuse dans la concavité.
Le corset de Charleston est en revanche contre-indiqué en cas de courbure cervico-thoracique ou de courbure thoracique haute.

Comment se déroule le traitement par corset de Charleston ?

Le port d’un corset de Charleston fait partie du traitement orthopédique de la scoliose, mais peut représenter une contrainte pour l’enfant. Une bonne coopération entre le patient et ses proches, l’équipe médicale et l’orthoprothésiste est essentielle pour garantir un résultat optimal du traitement.

Période d’adaptation au corset

À la différence d’autres types de corset, le corset de Charleston se porte uniquement la nuit car l’inclinaison latérale imposée à la colonne vertébrale est uniquement concevable en position allongée. Comme expliqué précédemment, l’hypercorrection apportée par ce type de corset permet de réduire le temps de port à 8 heures, libérant ainsi le patient de son carcan durant la journée. L’impact physiologique et psychologique sur le jeune patient est de ce fait réduit et l’acceptation du traitement facilitée. Le corset de Charleston peut cependant être porté en complément d’un corset diurne.
Toutefois, tous les patients ne réagissant pas de la même manière au port du corset, un temps d’adaptation de 2 à 3 semaines peut être nécessaire avant que le patient s’habitue à porter son orthèse toutes les nuits.

Suivi médical

Les déformations de la colonne vertébrale, en particulier la scoliose, peuvent évoluer jusqu’à la fin de la croissance de l’enfant, voire au-delà. C’est pourquoi le corset de Charleston exige une surveillance régulière par l’équipe pluridisciplinaire (médecin, orthoprothésiste, kinésithérapeute, etc.).
6 semaines environ après la livraison de l’orthèse, un rendez-vous de contrôle permet de vérifier le bon déroulement du traitement.
Des visites médicales périodiques (tous les 4 à 6 mois) et des radiologies de contrôle réalisées avec le corset permettent à l’équipe médicale de s’assurer de la bonne adaptation et de l’efficacité de l’appareillage.

Durée du traitement

La durée du traitement par corset de Charleston est déterminée en fonction de :

  • La localisation et la gravité de la scoliose
  • L’âge auquel la déformation a été diagnostiquée
  • Le potentiel d’aggravation de la déformation à la puberté
  • La croissance résiduelle

Le corset peut être enlevé progressivement dès que la maturité osseuse est atteinte et que les muscles du tronc sont assez forts pour maintenir les corrections mises en place avec l’orthèse.
Chaque cas étant particulier, il revient au médecin de définir la durée de traitement. La réussite du traitement dépend par ailleurs de la bonne observance de celui-ci.

Comment obtenir un corset de Charleston ?

Prescription médicale

Pour obtenir un corset de Charleston, le patient doit se munir d’une prescription médicale, généralement délivrée par un médecin spécialisé (en orthopédie par exemple), après un premier diagnostic posé par le médecin de famille, le médecin scolaire ou le pédiatre. Un rendez-vous avec un orthoprothésiste est ensuite nécessaire pour la réalisation de l’orthèse.

Réalisation de l’appareillage

La fabrication de l’appareillage est réalisée sur mesure par un orthoprothésiste :

  • Prise d’empreintes instantanée et sans contact par scan optique 3D pour obtenir la morphologie du patient au format numérique
  • Corrections de l’empreinte 3D obtenue à l’aide d’un logiciel de CFAO
  • Fabrication de l’appareillage : usinage d’un bloc de mousse en polyuréthane et thermoformage sous vide avec une feuille de polyéthylène
  • Premier essayage pour effectuer les réglages nécessaires à la bonne adaptation de l’orthèse
  • Livraison finale, généralement une semaine plus tard

Le changement régulier du corset est nécessaire pour s’adapter à la croissance de l’enfant.

Personnalisation de l’appareillage

Les corsets de scoliose proposés par le Réseau Ottobock Orthopédie & Services sont personnalisables avec différents motifs directement applicables sur le corset, que le patient peut choisir avant la réalisation de son appareillage.

Informations complémentaires

Le corset de Charleston est réalisé sur mesure pour s’adapter parfaitement au patient en fonction de sa morphologie et les activités indiquées lors de la conception. Il est donc préférable de garder un poids stable en veillant à adopter une alimentation saine et équilibrée pour éviter toute prise de kilos qui pèserait sur la colonne vertébrale et compliquerait le traitement.

Il est important de rester le plus actif possible afin d’entretenir la musculature du tronc car le port d’un corset a tendance à affaiblir les muscles, en particulier ceux du ventre et du bas du dos. Le médecin et le kinésithérapeute seront de bons conseils pour indiquer au patient les activités à privilégier. Il ne faut pas hésiter non plus à consulter un professionnel de santé avant de pratiquer de nouvelles activités physiques, surtout si elles présentent de grandes contraintes.

Le corset de Charleston doit être porté sur un maillot en coton sans couture (ou à l’envers pour éviter les marques sur la peau).

Une toilette quotidienne est nécessaire car le corset peut faire transpirer un peu plus.

Il est normal que la peau rougisse au niveau des zones d’appui, mais il ne doit pas y avoir de douleurs ni de blessures. Si c’est le cas, il faut immédiatement prendre rendez-vous avec un orthoprothésiste.

Il est conseillé de nettoyer son corset de Charleston tous les jours avec de l’eau savonneuse ou de l’alcool, à l’intérieur comme à l’extérieur. En revanche, il ne doit pas être entièrement plongé dans l’eau.

Une serviette éponge peut être utilisée pour le sécher rapidement et le porter à nouveau immédiatement.

Découvrir nos agences / Nous contacter :

Le Réseau Ottobock Orthopédie & Services dispose de plus de 41 agences et points de proximité réparties sur toute la France pour servir au mieux ses patients. Vous souhaitez en savoir plus sur l’une de nos agences ou la contacter ? Sélectionnez-la dans la liste ci-dessous :