Description du projet

Qu’est-ce que le paracyclisme ou cyclisme handisport ?

Né dans les années 60, le cyclisme handisport ou paracyclisme s’adressait initialement aux personnes atteintes d’un handicap physique, avant de s’étendre aux personnes déficientes visuelles dans les années 70 avec l’utilisation du tandem, puis aux personnes en fauteuil roulant dans les années 90 grâce au handbike.

Encadré par les règles de l’Union Cycliste Internationale [UCI), le paracyclisme désigne aussi bien le cyclisme sur route en extérieur que le cyclisme sur piste dans un vélodrome, tous deux devenus respectivement sports officiels sur les Jeux paralympiques de Séoul en 1988 et d’Atlanta en 1996.

Le paracyclisme permet non seulement à ses adeptes de s’adonner aux joies du vélo mais également de stimuler le système cardio-pulmonaire, de développer la force et l’endurance des membres sollicités et de travailler l’équilibre.

La pratique du paracyclisme peut se présenter de différentes manières en fonction du type de handicap :

  • Paracyclisme en position couchée ou à genoux : pour les personnes paraplégiques, tétraplégiques, hémiplégiques ou amputées.
  • Paracyclisme en position assise : pour les personnes atteintes d’un handicap neurologique (ex. : infirmité motrice cérébrale, trouble de l’équilibre), ou présentant une amputation ou une perte fonctionnelle de membre inférieur ou supérieur.
  • Paracyclisme en duo : pour les personnes déficientes visuelles.

Le matériel requis pour la pratique du paracyclisme dépend du handicap et de la position du cycliste :

  • Handbike : vélo à main à 3 roues entraîné par la force des bras
  • Tricycle : vélo à 3 roues (généralement deux roues arrière motrices et une roue avant directrice)
  • Vélo traditionnel : vélo à 2 roues avec adaptation au handicap (ex. : commande des freins, changement de vitesse)
  • Tandem : vélo à deux selles et deux pédaliers, piloté par un coureur valide
handisport-ottobock-cyclisme

Paracyclisme : loisir et compétition

La Fédération Française Handisport (FFH) dont la mission est de promouvoir le sport de loisirs et de compétition pour les personnes en situation de handicap, dispose d’une commission dédiée au cyclisme. Une licence à la FFH est nécessaire afin de pratiquer le paracyclisme.

Pour les loisirs

Pour une pratique récréative, le type d’équipement choisi dépend des sensations recherchées par le cycliste. La FFH et la Fédération Française de Cyclisme (FFC) proposent des activités régulières telles que des rallyes et des randonnées.

En compétition

En compétition, les critères d’éligibilité des cyclistes sont fonction de leurs capacités fonctionnelles. Les compétiteurs peuvent participer à deux types d’épreuve : sur route (en ligne, contre la montre, relais) et sur piste (vitesse, tandem, par équipe, contre la montre, poursuite, scratch).

Les championnats nationaux sont organisés par la FFC tandis qu’au niveau international, les Championnats et Coupe du monde sont gérés par l’UCI.

Paracyclisme : qui sont nos champions ?

image-christelle-ribeault

Christelle Ribault

En selle depuis l’âge de 7 ans, Christelle Ribault est sacrée Championne de France et Championne d’Europe à de multiples reprises et décroche le titre de Championne du monde en 2015 (catégorie Master 30-39 ans). En 2016, elle perd l’usage de sa jambe gauche et décide de poursuivre sa passion dans le paracyclisme. Elle installe donc sur son vélo une manivelle pour dissocier les deux pédales et immobiliser sa jambe paralysée.

En 2019, lors de la course en ligne de la Coupe du monde de paracyclisme de Baie-Comeau (Canada), elle monte sur la 3e marche du podium. Elle vise désormais les Jeux de Tokyo 2020.

Paracyclisme : quel appareillage orthopédique ?

Vélo tandem Twinner

Contrairement au tandem classique qui positionne les deux utilisateurs sur une selle l’un derrière l’autre, le tandem Twinner permet d’être assis l’un à côté de l’autre, chacun sur un siège.

Idéal dans le cadre d’une pratique récréative, il se caractérise également par ses trois roues qui assurent une stabilité et un maniabilité optimales pour de longues promenades en toute sécurité.

Les utilisateurs ont le choix de pédaler ensemble ou de neutraliser les pédales du passager afin de laisser le conducteur gérer la conduite.
S’ils souhaitent limiter les efforts à fournir, ils peuvent ajouter une assistance électrique.

image-velo-twinner-para-cyclisme

Paracyclisme : partenaires et associations

logo-federation-francaise-handisport-ottobock-ortho

FFH

Fédération Française Handisport

La FFH est chargée d’organiser, de promouvoir et de développer les activités sportives de compétition ou de loisir pour les personnes présentant une déficience motrice, visuelle ou auditive.

Pour accéder au site internet, cliquez ici

logo-comite-paralympique-sportif-francais-ottobock-ortho

CPFS

Comité Paralympique et Sportif Français

Le CPSF assure la coordination et la représentation des fédérations sportives qui proposent une offre sportive adaptée aux personnes handicapées.

Pour accéder au site internet, cliquez ici