Description du projet

Qu’est-ce que le paratriathlon ?

Discipline paralympique depuis les Jeux de Rio en 2016, le paratriathlon consiste à enchaîner dans l’ordre et sans arrêt du chronomètre 3 épreuves d’endurance : 750 m de natation en eau libre, 20 km de cyclisme et 5 km de course à pied.

Le départ s’effectue dans l’eau et les distances sont identiques à celles du triathlon valide, à l’exception de l’épreuve de natation qui est habituellement plus longue (1500 m). Les athlètes sont classés par type de handicap, selon la réglementation de la Fédération Internationale de Triathlon (FIT).

Le paratriathlon permet de stimuler les fonctions cardio-respiratoires en travaillant le souffle et l’endurance, de prévenir les douleurs dorsales grâce à la natation, de soulager les articulations avec le vélo et la natation qui sont des activités à faible impact, et de muscler l’ensemble du corps.

Le paratriathlon est une discipline handisport ouverte à de nombreux types de handicap. Il s’adresse en effet aux personnes qui présentent une déficience visuelle ou une déficience physique légère à grave, telle qu’une paralysie cérébrale, un handicap orthopédique ou neurologique.

Différents équipements sont autorisés pour la pratique du paratriathlon :

  • Les sportifs amputés sont généralement appareillés d’une prothèse transtibiale ou transfémorale pour effectuer l’épreuve de course à pied.
  • Les sportifs en fauteuil roulant utilisent un vélo adapté de type handbike (vélo à 3 roues à propulsion manuelle) pour les épreuves de vélo et de course à pied.
  • Les sportifs déficients visuels sont accompagnés d’un guide sur les épreuves et utilisent également un vélo adapté de type tandem (vélo à 2 selles et 2 pédaliers) pour la course de vélo.
handisport-ottobock-athletisme

Paratriathlon : loisir et compétition

Le paratriathlon peut se pratiquer en loisirs, en club, ou en compétition.

En France

En compétition nationale, le Championnat de France de paratriathlon permet d’attribuer les titres de Champion de France dans chacune des catégories définies par la réglementation internationale.

À l’international

Les compétitions internationales s’organisent quant à elles autour des événements suivants :

  • Championnat d’Europe
  • Championnat du monde
  • Jeux paralympiques

Paratriathlon : qui sont nos champions ?

Cecile-saboureau-ottobock-sport

Cécile Saboureau

Originaire des Yvelines, Cécile Saboureau est une sportive de haut niveau amputée transfémorale. Cette ancienne cavalière professionnelle qui a remporté plusieurs compétitions nationales en saut d’obstacles a décidé de mettre sa passion pour l’équitation entre parenthèses afin de se lancer dans le paratriathlon. Une réorientation qui semble lui réussir puisqu’elle remporte en 2019 le titre de Championne de France de paratriathlon (catégorie PTS2), qu’elle parvient à conserver en 2020 lors des Championnats à Quiberon.

image-elise-marc-paratriathlon-ottobock

Élise Marc

Native de l’Isère, Élise Marc est une sportive de haut niveau amputée transtibiale bilatérale. En 2014, elle rejoint l’équipe de France de paratriathlon et, à la suite de premiers résultats prometteurs sur les Championnats du monde la même année, le Ministère de la Défense lui propose de devenir membre de l’« Armée des champions ». Elle se consacre alors à son sport à plein temps. Pionnière de sa discipline, Élise Marc collectionne les titres de championne d’Europe (2016 et 2018) et du monde (2017 et 2019), et vise désormais les Jeux de Paris 2024.

Paratriathlon : quel appareillage orthopédique ?

Pour la course : lames de course Runner et Sprinter

Que ce soit pour une pratique de loisir ou de compétition, les personnes amputées au niveau transtibial ou transfémoral peuvent utiliser une lame de course de type Runner ou Sprinter.

Légères et résistantes, les lames en carbone Runner et Sprinter offrent une restitution d’énergie élevée et la propulsion nécessaire pendant la course.

Elles peuvent être réglées en fonction des besoins de chacun et disposent de deux types de semelle pour une parfaite adaptation au type de terrain.

image-lame-course-ottobock-ortho

Pour la natation : genou Genium X3 / orthèse et prothèse Aqualine

Le genou Genium X3 permet à ses utilisateurs de nager et jouer dans l’eau grâce à une combinaison de matériaux ultra-résistants tels que le titane, l’aluminium anodisé et l’acier inoxydable, ainsi que de composants étanches qui protègent les capteurs et le système électronique du genou.

Les orthèses et prothèses Aqualine pour le membre inférieur se distinguent quant à elles par leur étanchéité durable à l’eau et à la corrosion qui permet aux utilisateurs de participer à des activités dans et autour de l’eau. Mais elles procurent également une stabilité optimale en dehors de l’eau, notamment grâce à leurs mécanismes de sécurité de la phase d’appui.

image-ottobock-genium-x3

Paratriathlon : partenaires et associations

logo-federation-francaise-handisport-ottobock-ortho

FFH

Fédération Française Handisport

La FFH est chargée d’organiser, de promouvoir et de développer les activités sportives de compétition ou de loisir pour les personnes présentant une déficience motrice, visuelle ou auditive.

Pour accéder au site internet, cliquez ici

logo-partenaire-une-lame-pour-courir

Entr'Aide

Entr'Aide - Une lame pour courir

L’objectif d’Entr’Aide est de créer un échange entre les personnes amputées et les personnes valides afin qu’elles puissent réaliser leurs projets de vie et de loisir.

Pour accéder au site internet, cliquez ici

logo-comite-paralympique-sportif-francais-ottobock-ortho

CPSF

Comité Paralympique et Sportif Français

Le CPSF assure la coordination et la représentation des fédérations sportives qui proposent une offre sportive adaptée aux personnes handicapées.

Pour accéder au site internet, cliquez ici